Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
Coucou les z'amis,
Après la couture de culottes, il fallait bien que je tente les soutien-gorge. L'exercice est plus long, un peu plus compliqué aussi.
J'en ai eu assez des soutien-gorge à armature, dans lesquels je suis mal. J'en ai acheté 2 dans le commerce récemment (le genre invisible) et je suis très mal dedans. Mes anciens modèles qui se sont élargis commencent à rendre l'âme, il n'y a guère qu'un modèle sport sans armature que je supporte. 
J'avais donc une vraie motivation : coudre un soutien-gorge confortable SANS ARMATURE.
J'avais acheté il y a quelques temps, la formation sur la couture de soutien-gorge "Romy" Urban Fairy (Elle a une chaine couture sur Youtube "Elsa couture").  J'ai profité d'une offre promotionnelle incluant la formation et le patron. J'ai visionné entièrement la vidéo avant de me lancer. N'hésitez pas à vous inscrire sur son site pour être prévenu des promotions (il y a une formation gratuite d'initiation à la couture). 
Les tailles vont du 75 A au 110 G. Il y a également un bonus pour les dentelles festonnées, une variante pour l'allaitement, et une autre pour les prothèses, ce qui n'est pas négligeable.

 

Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
Tout d'abord, il faut du matériel : des élastiques à picots, de l'élastique à bretelles, de l'élastique "sous-poitrine" (on peut utiliser de l'élastique à bretelles un peu plus large), les anneaux et des régleurs, une agrafe dos.
Pour le tissu : du jersey ou du tissu élasthanne, de la marquisette pour doubler les bonnets (voile non extensible pour le maintien), du powernet pour doubler le dos du soutien-gorge (mais on peut réutiliser le même tissu que le devant s'il est bien extensible), les agrafes dos, et les anneaux de réglage.
J'ai commandé tout ce dont j'avais besoin sur "mercerie extra", site ayant un rapport qualité-prix assez exceptionnel, mais il pourrait être un peu mieux organisé. On peut aussi s'approvisionner chez d'autres fournisseurs : idonim, etsy, prodentelle, rascol, etc...
Vous pouvez également récupérer les anneaux sur des soutien gorge usagés, les agrafes dos sur des modèles que vous avez peu mis, ainsi que les petits nœuds de décoration. 
J'ai choisi du tissu élasthanne blanc satiné. Pratique pour l'été !
Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
Les difficultés :
- Trouver sa taille. C'est un vêtement près du corps, et l'on doit être bien dedans, cela est vraiment primordial. On a beau se mesurer, on peut se tromper. 
- La couture des élastiques : si l'on a déjà cousu des culottes, cela facilite les choses.
- comprendre le montage car c'est doublé et les coutures sont cachées entre les 2 tissus. Le cahier technique est bien fait, il y a des illustrations, mais Elsa donne beaucoup de conseils dans sa vidéo formation. 
Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
- La jonction entre le haut du bonnet et la bretelle est un peu périlleuse, et pas toujours esthétique car c'est assez épais.
- L'agrafe dos m'a aussi causé du souci, du moins le petit morceau, mais dès le 2ème soutien-gorge, on s'améliore.
Les avantages : Le confort et le maintien ! La couture entre les 2 bonnets est assez haute, cela soutient bien.
Conclusion : J'ai cousu 2 soutien-gorge blancs. Le 1er était mal cousu, mais je suis super bien dedans. Je me suis dit, je vais en coudre un autre, mais je vais quand même le porter une journée pour voir si je suis bien dedans.
Et justement, j'ai tellement apprécié de le porter que j'ai décidé de le garder. J'ai décousu et recousu l'agrafe dos (la couture était vraiment moche) avec un point bourdon.
Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
Au niveau de la jonction du haut du bonnet et de la bretelle, j'ai cousu une petite fleur pour cacher les défauts.
Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
Je me demande quand même si c'est vraiment un modèle pour débutant. Il n'est pas aussi simple que cela. Mais il offre un bon maintien car les bonnets sont doublés par un tissu non extensible. 
Si vous voulez vous lancer sans trop dépenser: prenez un peu de jersey bien élastique, récupérez les anneaux et les agrafes sur un vieux soutien-gorge, mais il vous faudra quand même acheter le reste. Pour les élastiques, je vous conseille le noir qui s'assortit avec tout, ou du chair ou du blanc dans un 1er temps. Si cela vous plait, vous pourrez ensuite vous faire plaisir avec d'autres couleurs, ou acheter plus de stock.
Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
Et à part le plaisir de se coudre un vêtement sur mesure, dont on choisi le tissu, la couleur, etc... quel bonheur de coudre sa lingerie ! Je ferai d'autres modèles, avec du jersey imprimé, de la dentelle, etc.. 
D'autant qu'il faut quand même que je m'améliore !
- Le 1er modèle n'est pas très bien cousu, lorsque l'on y regarde vraiment, l'élastique sous poitrine m'a donné du mal.
- Le second modèle est bien mieux cousu au niveau des finitions, mais j'ai un peu trop tiré sur l'élastique sous poitrine. Une fois mis sur moi, il n'y a pas de différence, mais tout de même, il plisse un peu trop à plat.
Je rééditerais cet article à chaque réalisation afin de comparer les différents modèles.
Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-FairyJe couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
Je couds ma lingerie - Soutien-gorge : Patron "Romy" Urban-Fairy
J'espère que cet article vous aura intéressés. Je rajouterais des photos dès que j'en aurais cousu d'autres. 
Si vus avez des questions, n'hésitez pas, j'y répondrais avec plaisir.
A très bientôt. 
Tag(s) : #Couture Lingerie, #Couture
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :